15
Juin

GOO !?

   Ecrit par :    in Les Observateurs de GOO

Neisseria fait les gros yeux et lève les mains vers Cirsium.

Neisseria : La goo, c’est le maaaaaal ! Ouhhhhhh !

Cirsium : Elle vient pour croquer les petits enfants et vous rendre tous fous à lier !

Neisseria montre les dents.

N : Ne touchez pas la goo ! Ne la regardez pas ! N’y pensez même pas !

C : Vous touchez la goo, elle vous mange la main. Vous la regardez,
vous devenez daltonien. Bouh, la goo !

Neisseria et Cirsium rient.

N : Les Zoraï sont des goophobes. Et il faudrait compter sur eux pour trouver
une solution ?

C : Rester là à attendre que les choses s’arrangent d’elles-mêmes… On a vu
plus efficace comme tactique.

N: Attention, ils ont mis en place un bouclier magnétique invisible. Est ce
qu’il existe seulement?

C: Selon eux oui, mais nous n’avons pour seule preuve de leur bonne foi que
leurs discours passionnés kamistes.

N: J’ai bien envie de faire quelques essais sur une petite poche de goo.
Peut être qu’un soin serait efficace. Après tout « goo » signifie « maladie ».

C: Idée lumineuse. Peut être que la goo craint les soins. La soigner reviendrait
à l’anéantir. C’est tordu mais malin. Je suis sûre que les Zoraïs n’y ont jamais
pensé. Ils sont trop rigides les pauvres.

N: Dans la région des lacs les stingas sont contaminés autour des zones de
propagations de la goo. Alors que chez les zoraïs, je n’ai vu que des cratchas
sains. Ces plantes y sont peut être insensibles.

C: On pourrait chercher de ce coté là, c’est une autre piste. Une autre idée me
vient. Et si l’apparition de la goo et sa propagation était la cristallisation
du fanatisme des Zoraïs envers les kamis. Comme si l’esprit fabriquait quelque
chose de tangible. Ce serait effrayant!

N: Même si l’idée me plait. La goo était là avant leur arrivée. En même temps,
c’est ce qu’ils disent. Nous devrions rassembler nos connaissances sur la goo,
les consigner de manières claires. Nous pourrions créer une société secrète…
« Les observateur de la goo ».

C: Pourquoi pas. Mais tu ne trouves pas bizarre leur choix de s’installer justement
là où la goo est la plus présente? Et si les kamis n’étaient pas ce qu’ils paraissent?
Et si l’étendue de la goo était de leur fait? Les Zoraïs, conscients ou non, seraient
les artisans de notre déclin et non des protecteurs comme ils le prétendent.

N: Moi non plus, je ne les aime pas. Ils ne m’inspirent pas confiance. Et si la goo
fonctionnait un peu comme le feu. Si tu le touches, tu te brûles. Il consume tout
sur son passage. Si tu marches sur des braises, t’en ressors pas indemne. Le feu peut
être extrêmement dévastateur mais il n’a rien de diabolique. Un peu d’eau et il n’existe
plus.

C: Ou bien, il suffit de le priver de ce dont il a besoin pour survivre. Plus d’air,
plus de combustible, au revoir le feu! Et si la goo c’était pareil? Elle se nourrit
bien de quelque chose. Trouvons de quoi il s’agit, nous aurons fait un grand pas!

N: Bien, organisons nous. Nous pourrions cartographier la goo, lister les créatures
contaminées et celles qui sont saines aux alentours.

C: On pourrait aussi noter les différences physiologiques ou comportementales, si
elles existent. Ça pourrait donner des indices.

Neisseria se tient bien droite et porte sa main sur sa poitrine.

N: En ce jour, je nous déclare officiellement des Observateurs de goo!

C: Il nous faut un titre aussi! Je me proclame officiellement Grande Générale du
corps expéditionnaire des observateurs de la goo. GGCEOG! On pourra m’appeler Générale
pour plus de facilité.

Neiss acclame Cirsium.

N: Et moi, je serai « Maitre Goo » ! Euh, non. Plutôt Cheffe des armés des observateurs
de goo. CAOG!

C: Faudra aussi un titre pour Maelli. Un truc classe aussi.

N: Grand ordonnateur de la ligue révolutionnaire contre les protecteurs de goo.
GOLRCPG!

C: Magnifique! Je suis sûre que ça va super lui plaire.

N: Avec des titres comme ça, on va forcément nous prendre au sérieux et susciter
l’admiration.

C: Les gens seront béats d’admiration à notrr passage. On aura droit aux vivats de
la foule à chacune de nos apparitions à Fairhaven.

N: On pourra vendre des bouclier à notre effigie. « CAOG,le dernier rempart contre la goo »

C: On va faire des avancées prodigieuses sur la connaissances de la goo. Les Zoraïs,
ils auront trop la honte. Ça les fera descendre de leur piédestal!

N: Vite, allons voir Maelli!

C: Il va être trop fier de nous.

Cet article a été publié le mardi 15 juin 2010 à 22 h 16 min et est classé dans Les Observateurs de GOO. Vous pouvez suivre les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez faire un commentaire, ou un trackback depuis votre propre site.

Laisser une réponse

Nom (*)
Courriel (ne sera pas publié) (*)
Site
Commentaire