Archive de la catégorie ‘Nereïs’

12
Juin

Un petit dessin

   Ecrit par : claire   in Nereïs

Voilà! Premier essais de colorisation sur dessin fait à la main… c’est long et fastidieux.

10
Juin

Tourments…

   Ecrit par : claire   in Nereïs

Troubles et confusions si je pouvais me moquer de ce qu’il m’arrive. Certains pans entier de ma vie se sont dérobés. En effet, je ne me souviens plus de ma venue à Lune d’Argent. J’ai cru que je pourrais faire abstraction de tout ceci mais constamment épiée et observée, il est évident que des gens malveillant me suivent. La présence de Ravenelle me rassure. Evoluer auprès d’elle dans les bois éternels m’aide à parcourir les sentiers de ma mémoire et sa présence semble éloigner les malveillants.

J’ai eu un malaise, j’en ai rendu tout mon repas. Toutes mes impressions me mentent, je me mens. J’ai prétexté que c’était l’endroit dans lequel nous nous trouvions. La vérité, c’est qu’un mal bien plus terrible me ronge les entrailles et je n’arrive pas à l’admettre. Elle doit vraiment me prendre pour une cinglée. Ravenelle, est forte, elle ne se plaind presque pas de sa vilaine grippe.

J’ai eu très peur avec Ravenelle quand nous avons décidés d’aller rendre visite à des trolls des forêts. Je ne sais pas ce qui nous est arrivé mais nos sens nous trompaient. Ravenelle est devenu incapable de me voir. Ce fût ensuite mon tour. Je ne sais pas ce qui nous est tombés dessus. Nous avons quittés les lieux au plus vite et tout est rentré dans l’ordre. Ça me fait froid dans le dos… qui pouvait bien se jouer de nous?

5
Juin

Portraits

   Ecrit par : claire   in Nereïs

Ravenelle

Ses cheveux sont d’un vert glauque légèrement bleuté. Son éternelle mèche sur son visage souligne sa peau de marbre blanc. Sa bouche est telle un fruit déposé…

Voilà, ma belle, je me permets d’immortaliser ta beauté avec ces quelques coups de pinceau.

Voir cette fleur qui se fane, ça me fait vraiment mal. Elle est si délicate, j’aimerais qu’il soit possible de trouver un remède à son mal. Ça me brise le cœur.

Euryops

Son visage est le reflet exact des sentiments qui l’animent: l’agressivité, le sadisme, la désolation, le mépris…

Mais quand elle se bat à nos cotés, c’est une autre personne que je vois, elle se libère. Finalement, elle me libère aussi de mon éternelle fatigue avec son enthousiasme communicatif.

Ce sont tout à fait les couleurs d’Euryops… le noir de la colère, le rouge de la fougue guerrière et le jaune du destin.

Viperine

Autant, je pense en savoir plus sur Euryops et Ravenelle que sur moi même autant Viperine est un mystère.

Elle se perd facilement, ne dis presque rien, se laisse mourir au premier murloc qu’elle croise. Je la trouve ennuyeuse à mourir.

Et puis alors, cette peau verte presque fluo, ça m’indispose. Heureusement ses cheveux et ses vêtements en cache une bonne partie.

1
Juin

Souvenirs

   Ecrit par : nereis   in Nereïs

1
Juin

Arrivée à Lune d’Argent

   Ecrit par : claire   in Nereïs

Ma première profession fut celle d’intendante dans une guilde du nom ridicule de “Saigneurs de la horde”. Nous ne sommes pas toujours fiers de ce que nous faisons et je ne suis pas certaine qu’il puisse vraiment exister une raison valable. Néanmoins, j’ai accepté de travailler sous les ordres d’un certain “Darkmol”. Il devenait de plus en plus difficile de supporter ces analphabètes débectant.

La résignation a ses limites et dans une joie sadique et délivrante, je prie plaisir à m’enfuir avec une partie de leurs biens matériels et monétaires. J’ai fuis vers Lune d’argent, un endroit on l’on ne me retrouverait pas ou je n’étais connu de personne. Les joies de la richesse et la satisfaction du vol… j’en voulais plus.

La joliesse écœurante de Lune d’argent me fît appréciait mes compagnes aux caractères rugueux et caustiques. Comment imaginer que la fragrance mort vivante m’éviterait de vomir devant tant de dorure en tout genre? Un bol d’air rance dans un monde mielleux à vous filer la nausée.

Que dire de moi… j’ai vécu dans une abnégation totale pendant tellement longtemps que je dois lutter contre ce conditionnement pour réaliser aujourd’hui qui je suis.

1
Juin

Arrivée à Lune d'Argent

   Ecrit par : nereis   in Nereïs

Ma première profession fut celle d’intendante dans une guilde du nom ridicule de “Saigneurs de la horde”. Nous ne sommes pas toujours fiers de ce que nous faisons et je ne suis pas certaine qu’il puisse vraiment exister une raison valable. Néanmoins, j’ai accepté de travailler sous les ordres d’un certain “Darkmol”. Il devenait de plus en plus difficile de supporter ces analphabètes débectant.

La résignation a ses limites et dans une joie sadique et délivrante, je prie plaisir à m’enfuir avec une partie de leurs biens matériels et monétaires. J’ai fuis vers Lune d’argent, un endroit on l’on ne me retrouverait pas ou je n’étais connu de personne. Les joies de la richesse et la satisfaction du vol… j’en voulais plus.

La joliesse écœurante de Lune d’argent me fît appréciait mes compagnes aux caractères rugueux et caustiques. Comment imaginer que la fragrance mort vivante m’éviterait de vomir devant tant de dorure en tout genre? Un bol d’air rance dans un monde mielleux à vous filer la nausée.

Que dire de moi… j’ai vécu dans une abnégation totale pendant tellement longtemps que je dois lutter contre ce conditionnement pour réaliser aujourd’hui qui je suis.